• Je m'absente une semaine et mon bureau me semble encore plus en bordel qu'avant!!!

    Certes je ne suis pas très ordonné mais je viens d'apprendre que ce bordel n'est qu'en partie de ma faute!

    Les Physiciens parlent de l'entropie, qui est en quelque sorte, une mesure du désordre d'un système. Si le système est isolé, ce désordre ne peut qu'augmenter.

    L Boltzmann en a donné une interprétation assez parlante, voici une analogie permettant de la comprendre: Prenons une statuette par exemple, c'est un assemblage d'atomes ordonnés. La quantité de combinaisons possibles de ces atomes est énorme, la plupart ne donnent que des tas de poussière, celles qui conduisent à la statuette sont bien moins nombreuses. La nature finit par donner aux objets la forme correspondante aux combinaisons les plus probables.

    Il arrive parfois que l'ordre augmente localement: croissance de cristaux, formation d'êtres vivants, rangement du bureau... Cette diminution d'entropie locale, est malheureusement compensée par une augmentation globale: il y a libération de chaleur lors de ces processus, c'est la forme la plus dégradée de l'énergie...

    Bon je vous l'accorde, la relation de cause à effet n'est pas évidente mais moi ça me rassure... maintenant il ne me reste plus qu'a trouver la formule inverse, celle qui permettra de remettre en ordre ce système, soit celle qui rangera mon bureau! A moi le prix nobel...


    5 commentaires
  • J'ai la chance d'avoir un boulot qui me permet de beaucoup voyager. Enfin moi je débute, alors les bons coups sont jamais pour moi. C'est par exemple pas cette année que j'aurais la chance de visiter le brésil. Mais il y a trois jours j'ai entendu parler d'un petit truc qui se prépare du coté de Stockholm...j'ai donc pris mon air intelligent (oui c'est quand même pour le boulot, on me paye pas pour aller pêcher le saumon) et proposer mon intérêt pour la mission. Et ho surprise, elle m'as dit oui (bon j'avoue que j'ai doublé mon air intelligent de mon sourire le plus ravageur). Enfin bref, je ressors mon bonnet du placard et je m'envole vendredi pour 8 jours! Salutation à vous


    14 commentaires
  • Laissez moi vous raconter cette histoire, parce qu'elle est belle, en tout cas une des plus belle pour moi.

    Hier, 18 h., il m'appelle, lui c'est mon frère, ça faisait longtemps, il est dans la région ce soir, il passera me voir...

    Aussi anxieux que pour un premier rendez-vous, je l'attends. Un sourire un peu froid, une accolade un peu gênée, allons boire un verre mon frère. Au fil des verres c'est le passé qui resurgit mais à quoi ça sert de vouloir tricher, à rien biensur.

    A chaque verre c'est toute notre vie qui défile, et à chaque gorgée les langues et les coeurs se délient. Nous parlons des heures des regrets du passé, du présent incertain et du futur que nous voulons heureux, en tout cas ensemble.

    Des heures que nous parlons dans cette cave enfumée, tout est là, même toi petit bonhomme à la voix roque, ton blues est pure, merci! La scène est belle, même toi jolie fille au fond de la salle que mon regard a croisé si souvent, tu as bien compris qu'il serait inutile de venir me parler. Tu es là parce que le peintre n'a pas oublié de planter le décor ce soir. Un si beau décor...

    Des heures que nous discutons maintenant. Est-ce que tu te rends compte que ce moment là est à nous? Rien qu'a nous? Enfin à nous !

    Désolé d'insister frangin mais promet moi s'il te plait que celui ci on ne nous le volera pas! dit le moi! 

    Tout est là, je ne veux pas partir et si j'osais je te le dirais mais finalement on le sait alors pourquoi faire ?

     

    Il est à nous ce moment et si c'était le dernier....se serait une happy-end! J'ai beau dire mais je n'aime pas les histoires qui se terminent mal.

     

    Musique en écoute : Frou Frou « let go »


    5 commentaires
  • Un lundi matin sur terre, scotché depuis deux heures devant cet écran sans pouvoir avoir la moindre initiative ! Et les mails qui se sont accumulés pendant le week-end ! Mais qui travail le week-end ! Et tout le monde qui s'active autour de moi comme si tout allé s'écrouler si jamais ils's arrêtent de pédaler ! Et pourquoi pas, juste le temps de boire mon café ! La machine à café le lundi matin ! voilà le lieu où il faut être ! Entre les récits de week-end où l'on apprend que T. a participé à son premier speed dating ou H. qui s'est réconciliée avec sa fille  et les ragots sur les collègues qui depuis vendredi soir ont eu le temps de bien mûrir pour qu'une oreille non avertie en déduise qu'il s'est déroulée une gigantesque partouze dans ces locaux la semaine dernière, voilà de quoi  me conforter dans ma mauvaise humeur de ce lundi matin.

    Alors vous trouverez sur mon bureau cette petite affiche :

     

    - Bonjour, pas de très bonne humeur ce matin, prendre des gants pour me parler !

    Ou encore

    - Désolé mais ce matin vous m'oubliez, si vous pouviez même éviter de me parler se serait fort aimable de votre part. Non sauf toi C., apporte moi un café court avec deux sucres et pendant que t'es là...non ? Bon d'accord.

     

    Allez, on va attendre cette après midi bien sagement

    Bien à vous.


    9 commentaires
  •  

    Savez-vous que dés que les vérités ne se doutent plus du temps qui passent

    d'autres ont déjà pris la place ?

    Et que lorsque les vérités sont banales, elle s'étale dans le journal ?

    Peut-être pas et peu importe, il vaut alors mieux tourner la page, partir en voyage.

     

    Mais moi, j'irais quand même voir tôt ou tard si les sirènes existent,

    Car nul ne peut résister au charme doux de leurs chants d'amour

     

    Savez-vous aussi que dés que les vérités sont fatales et qu'elles n'ont plus de bonnes étoiles 

    je fuis à la nage avant d'avoir les mains sales ?

    Peut-être pas et peu importe,  j'irais voir tôt ou tard si les sirènes existent,

    Car nul ne peut résister au charme doux de ce premier rendez-vous

     

    J'irais voir tôt ou tard, si les sirènes insistent !

    Même si les sirènes n'existent pas.


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique